Faire un deuil de son animal de compagnie

Chacun noue un lien affectif très fort avec son animal de compagnie. Lorsqu’il décède, on ressent tout de suite le vide et on n’arrête pas à penser au moment inoubliable et extraordinaire qu’on a passé avec lui. Si vous avez perdu un compagnon canin spécial, les émotions peuvent devenir écrasantes. Faire le deuil de son animal de compagnie est tout à fait normal. Vous ne devriez pas vous sentir coupable d’éprouver une grande tristesse et un grand chagrin à la perte de votre animal de compagnie et vous ne devriez pas avoir peur de pleurer. Il faut du temps pour guérir.

À quoi s'attendre après la mort de votre animal de compagnie ?

Parce que votre animal de compagnie faisait partie de votre vie de tous les jours, même les choses les plus banales peuvent être déchirantes. Vous pourriez vous surprendre en train de vous préparer à nourrir votre chien, mais n'oublier pas que votre animal est parti. Il y a de fortes chances que vous reveniez à la maison en attendant parfois que votre chien vous salue. De petites choses comme les égratignures sur le sol causées par les ongles de chien peuvent déclencher une réaction émotionnelle.

Des objets tels que des lits pour chiens, des jouets, des bols, des colliers, etc. sont des rappellent des souvenirs de votre chien. Cependant, se débarrasser de toutes les choses qui vous rappellent de votre chien n'est pas nécessairement la solution. Si vous souhaitez supprimer les affaires de votre chien, rangez-les simplement quelque part. Vous voudrez peut-être revenir en arrière et les regarder dans le futur. Pour certaines personnes une urne funeraire animal est amplement suffisante pour rendre hommage à son bien-aimé et leur aide à se ressaisir peu à peu.

Les étapes du chagrin

Le livre de 1997 "On Death and Dying" d'Elisabeth Kübler-Ross a introduit cinq étapes bien connues du deuil. Ces étapes vous aident à mieux comprendre le chagrin. Selon la personne, ces étapes peuvent se chevaucher ou se dérouler dans des ordres différents. La dépression est l’étape difficile à supporter, mais cela devrait se produire pendant le processus de guérison. Une situation triste appelle la tristesse, et la réalité de la mort peut amener une personne à devenir très faible. C'est normal, mais pas sans fin. Cependant, une dépression grave à long terme sollicite l'aide d'un professionnel comme les accompagnateurs spécialistes de la famille en deuil.

Faire quelque chose de spécial pour préserver la mémoire de votre compagnon bien-aimé peut être très thérapeutique. Certains propriétaires décident même d'organiser une cérémonie commémorative après le décès d'un animal. L'important est de faire quelque chose qui vous aidera à vous souvenir de votre chien et à traiter votre chagrin.

News

  1. 1 Janv. 2019Les décoratifs qui rendent hommage115
  2. 1 Nov. 2017Quelle décoration pour une tombe neutre?679
  3. 7 Oct. 2017Cette associatiion d'enfants peut vous aider720